Une journée historique pour la femme en politique

Publié le 19 octobre, 2022

Le 18 octobre, c’est la Journée de l’affaire « personne » au Canada. Ce jour-là, en 1929, le plus haut tribunal d’appel du Canada a rendu une décision historique : les femmes seraient incluses dans la définition du mot « personne » au sens de la loi. C’est ainsi que les femmes ont obtenu le droit de siéger au Sénat, ce qui a mené à une participation féminine grandissante à la vie publique et politique.

Au Canada, la Loi de 1867 sur l’Amérique du Nord britannique établit les pouvoirs et les responsabilités des provinces et du gouvernement fédéral. Le terme « personnes » y est employé pour désigner plus d’un individu, et le pronom « il » pour en désigner un seul. À l’époque, bon nombre en ont conclu qu’implicitement, aux termes de la Loi, seul un homme était considéré comme une personne, les femmes ne pouvaient donc pas prendre pleinement part à la vie politique ou aux affaires de l’état.

Les gouvernements avaient recours au même argument pour empêcher les femmes d’accéder à des postes importants : si le mot « personne » ne s’appliquait qu’aux hommes et que seules des « personnes qualifiées » pouvaient être nommées au Sénat du Canada, alors seuls les hommes pouvaient y siéger.

En 1927, cinq femmes (tel qu'illustré dans l'image ci-dessous), que l’on appelle aujourd’hui les Célèbres cinq, ont lancé une contestation judiciaire qui a marqué un tournant dans la lutte pour le droit à l’égalité au Canada. 

Référence : femmes-egalite-genres.canada.ca

La Municipalité de Cantley est fière de compter des femmes au sein de son conseil municipal, qui ont tout autant leur place en politique que les hommes. Nous sommes également très heureux de voir qu'à Cantley, il y a autant de femmes que d'hommes qui s'impliquent dans leur communauté et qui prennent part à la vie politique, comme lors des séances du conseil par exemple.

Est-ce que cette page vous a été utile ?
OuiNon
Retour aux nouvelles
[google-translator]
Inscription à l'infolettre