DÉCÈS DE MONSIEUR JEAN DAGENAIS 

Publié le 22 décembre, 2020

Dernière mise à jour :

Cantley, le 22 décembre 2020 – La Municipalité de Cantley et le Service des incendies et premiers répondants de Cantley ont été informés du décès de Monsieur Jean Dagenais, hier en fin d’après-midi.

Fondateur du Service, Monsieur Dagenais a travaillé avec persévérance pendant plusieurs décennies pour améliorer la qualité de vie de ses confrères pompiers et celle de ses concitoyens.

Selon Marc Sattlecker, directeur du service des incendies et des premiers répondants, le premier défi rencontré par la Municipalité, lors de son autonomie en 1989, était d’établir un service des incendies. L’expérience antérieure de policier et de pompier de Monsieur Dagenais faisait de lui le candidat idéal pour le premier chef des pompiers de Cantley. Il a créé une équipe solide et efficace, il recrutait personnellement chaque pompier et s’assurait que les pompiers volontaires de Cantley reçoivent la meilleure formation possible.

Il a reconnu l’importance vitale des formations appropriées pour préserver la vie des victimes et de son équipe, qui lui était si chère. Il inculquait sa devise, « La sécurité avant tout », à ses protégés, en leur démontrant l’importance de la sécurité à chaque occasion qui se présentait. Le chef Sattlecker reconnait Monsieur Dagenais comme un visionnaire et un mentor qui a enseigné les plus hauts niveaux de valeurs à son équipe pendant ses nombreuses années au service de Cantley.

Lors de la cérémonie de la caserne Jean Dagenais, en 2007, Monsieur Dagenais rappelait aux pompiers l’importance de la famille et le fardeau émotif que le choix de leur métier représente pour ceux qu’ils aiment.

La Municipalité de Cantley présente toutes ses condoléances à la famille et aux proches de Monsieur Jean Dagenais. Elle le remercie pour sa générosité, sa persévérance et son professionnalisme. Les drapeaux de la Municipalité sont en berne jusqu’à demain soir.

Est-ce que cette page vous a été utile ?
OuiNon
Retour aux nouvelles
Translate
Inscription à l'infolettre